Accueil > Actualités > Actualités

Actualités

BUSCILA n°52 (novembre 2018)

7 novembre 2018 - Actualités de l’association

Voici le premier Buscila de cette année académique, mais aussi le dernier de l’année civile.
Comme je l’avais dit dans la Lettre de rentrée en septembre, les projets abondent.
Au moment où vous lirez cette livraison de Buscila, les Actes du colloque Les Sciences du langage et la question de l’interprétation (aujourd’hui) auront été remis à l’éditeur, Lambert-Lucas, et ils paraitront en janvier, juste avant le 25 janvier.
Pourquoi le 25 janvier 2019 ? Ce sera d’abord la date de notre Assemblée générale ordinaire, réservée aux adhérents, de 17h30 à 19h. Mais ce sera aussi la date de la désormais traditionnelle manifestation qui précède et qui, elle, est ouverte à tous. Cette année, nous vous proposons de revenir sur le rôle de l’Académie française, ses fonctions, ses positions, relativement aux questions de normes, de variations, d’usages. (...) (lire la suite sur le fichier pdf).

(Adhérer à l’ASL pour avoir accès au numéro complet de Buscila)

buscila_52_court_1_novembre.pdf (PDF - 1019.5 ko)

Lettre de rentrée de L’ASL (septembre 2018)

22 septembre 2018 - Actualités de l’association

Chère collègue, cher collègue,

L’Association des Sciences du Langage souhaite à chacun-e d’entre vous une bonne rentrée académique, en dépit des difficultés qui perdurent, manque de postes, précarité galopante, manque de moyens des universités, cherté de la vie estudiantine, etc. Mais au moment où vont se nouer les contacts avec les nouveaux collègues et les étudiants, nous espérons que cela offrira des occasions de rencontres et de recherches fructueuses.

L’ASL a adopté un rythme estival, mais sans être sourde aux forces vives qui œuvrent avec ténacité au développement de la langue et réfléchissent aux meilleures voies pour en assurer la maîtrise. C’est le sens du soutien de notre association à des initiatives variées, concernant les nouvelles Instructions officielles pour l’enseignement du français ainsi que les déclarations de la présidente du Conseil supérieur des programmes https://blogs.mediapart.fr/les-invites-de-mediapart/blog/110918/ne-construit-pas-une-education-sur-l-ignorance-et-le-dogmatisme) et aussi pour notre soutien à la proposition de réforme orthographique du participe passé proposée par :
- Le conseil de la langue française et de la politique linguistique de la fédération Wallonie Bruxelles
- Le conseil international de la langue française
- La fédération internationale des professeurs de français
- L’association belge des professeurs de français
(http://www.participepasse.info/ )

Nous nous félicitons de ces initiatives, dont l’ASL n’a pas été à l’origine, il faut le dire, et surtout nous apprécions qu’elles aient été l’occasion d’heureuses convergences de démarches personnelles, associatives et institutionnelles. C’est assurément une voie prometteuse que la convergence des prises de position et des propositions.

Par ailleurs, comme l’ASL ne peut pas se contenter de réagir à des prises de position conjoncturelles (à l’instar de la déclaration de la présidente du CSP, voir supra), notre association poursuit son travail de fond, comme elle l’avait fait pour le prédicat. C’est ainsi que l’ASL travaille avec L. Rosier à un dossier à paraître dans Le discours et la langue n° 9-2, au deuxième semestre 2019, sur les modalités de l’écriture inclusive, concernant bien évidemment les problématiques liées au genre, mais ne s’y réduisant pas non plus. Comme pour le numéro sur le prédicat paru dans Pratiques 175-176 , le dossier rassemblera des études théoriques de haut niveau et des exemples de pratiques diverses d’écriture inclusive dans d’autres langues–cultures que le français et dans d’autres pays que la France.

De la même façon, le comité éditorial (Guy Achard-Bayle, Maximilien Guérin, Georges Kleiber, Marina Krylyschin) chargé de la publication des Actes du colloque 2017 de l’ASL, Les Sciences du langage et la question de l’interprétation (aujourd’hui), a poursuivi cet été le travail éditorial, afin que le volume puisse paraître début janvier 2019, juste avant la manifestation que nous organiserons avant notre Assemblée générale.

Adhérez à l’ASL !

Comme j’ai coutume de le dire, l’ASL essaie d’être utile : aux chercheurs et enseignants, aux étudiants amoureux des langues et du langage. Certes, chacun œuvre en ce sens, dans son laboratoire, son université. Mais l’investissement personnel des uns et des autres ne saurait remplacer un engagement collectif. L’ASL, association professionnelle au service des Sciences du Langage et de ses acteurs, a besoin de vous. Je lance donc un appel vibrant aux nouveaux venus comme aux anciens, aux enseignants-chercheurs et chercheurs comme aux PRAG, ATER, doctorants, doctorants contractuels chargés d’enseignement ou docteurs, à faire le geste de rejoindre l’ASL. L’ASL vous soutient, soutenez l’ASL ! Dans le même esprit, je lance un appel à toutes les bonnes volontés qui voudraient rejoindre le collectif élargi autour du bureau : elles seront les bienvenues !

Nous reprendrons très vite contact avec vous, lors de la parution du prochain Buscila, en octobre.

D’ici là, au nom du bureau, très bonne année académique à tous !

Alain Rabatel, président de l’ASL

Télécharger la lettre :

Notre site internet est aussi le vôtre !

17 septembre 2018 - Actualités de l’association

Avec la modernisation du site internet de l’Association des Sciences du Langage, vous avez désormais la possibilité de publier directement en ligne vos colloques et journées d’études. Pour cela, rendez-vous sur la page "Colloques et journées d’études" du site, cliquez en bas à droite sur "Publier une date", et remplissez les informations données. Après la validation par nos administrateurs, votre texte sera publié sur notre site.

Pour plus d’informations : asl.colloque@gmail.com

Tribune - On ne construit pas une éducation sur l’ignorance et le dogmatisme

12 septembre 2018 - Tribune

Des linguistes répondent à la Présidente du Conseil Supérieur des Programmes : on ne construit pas une éducation sur l’ignorance et le dogmatisme

Une centaine de linguistes, ainsi que plusieurs associations dénoncent l’incompétence de la Présidente du Conseil Supérieur des Programmes. D’après elle, pointent-ils « la langue française est une religion d’État : on la traite non pas d’un point de vue scientifique et éducatif mais d’un point de vue irrationnel et dogmatique. On érige l’ignorance, la superstition et la soumission en principes de pilotage des programmes éducatifs, ce qui est contraire aux finalités officielles de l’éducation en France. »

Tribune signée par les plus importantes associations de linguistes et par plus d’une centaine de linguistes en France.

Liste des associations signataires :

  • Association des Sciences du Langage
  • Association Internationale pour la Recherche en Didactique du Français (AIRDF), section française et section internationale
  • Association Française pour l’Enseignement du Français (AFEF)
  • Association Française de Linguistique Appliquée
  • ASDIFLE - Association de Didactique du français langue étrangère
  • Association D’une langue à l’autre — Langues, éducation, Diversité (DULALA)
  • Association Didac’ressources

Texte de la Tribune :
- Télécharger
- Sur le site de Mediapart

on_ne_construit_pas_une_eiducation_sur_l_ignorance_et_le_dogmatisme.pdf (PDF - 99.4 ko)

Belgique - Nouvelles recommandations sur les accords du participe passé

7 septembre 2018 - Tribune

L’ASL soutient la proposition de réforme orthographique du participe passé proposée par le conseil de la langue française et de la politique linguistique de la fédération Wallonie Bruxelles, le conseil international de la langue française, la fédération internationale des professeurs de français et l’association belge des professeurs de français.

Nouvelles recommandations sur les accords du participe passé : http://www.participepasse.info/

Article de Libération sur cette question :
http://www.liberation.fr/debats/2018/09/02/les-crepes-que-j-ai-mange-un-nouvel-accord-pour-le-participe-passe_1676135

Fausse science : il faut une prise de conscience mondiale

25 juillet 2018 - Vie de la communauté

"Le Monde", aux côtés d’une vingtaine de médias, a enquêté sur 10 000 revues dites « prédatrices » qui contribuent à tromper les administrations et le public.

Élections au Conseil Scientifique (CS) et aux Conseils Scientifiques d’Instituts (CSI) du CNRS

11 juillet 2018 - Vie de la communauté

En juin-juillet 2018 ont eu lieu les élections au Conseil Scientifique (CS) du CNRS, ainsi qu’aux Conseils Scientifiques d’Instituts (CSI).

Voici les résultats de l’élection au Conseil Scientifique de l’Institut des sciences humaines et sociales (INSHS) :

Collège A1 (DR CNRS) :
LANGUE Frederique (SGEN-CFDT)
SAYN Isabelle (SGEN-CFDT)
AVELINE Natacha (SNCS-FSU)

Collège A2 (PR) :
RUSSO Michela (SNESUP-FSU)
VIENNE-GUERRIN Nathalie (SNESUP-FSU)

Collège B1 (CR CNRS) :
LARCHER Silyane (SNCS-FSU)
AMBROISE Bruno (SNCS-FSU)

Collège B2 (MCF) :
LUCIANI Isabelle (SNESUP-FSU)
VARGAS Bruno (SNESUP-FSU)

Collège C (ITA) :
CHAABANE Naceur (SGEN-CFDT)
CARTRON Damien (SNTRS-CGT)
PEYSSARD Jean-Christophe (SUD Recherche EPST)

Élections au Conseils Scientifiques d’Instituts :
http://www.dgdr.cnrs.fr/elections/csi/Accueil_CSI.htm

Élection au Conseil Scientifique :
http://www.dgdr.cnrs.fr/elections/cs/Accueil_CS.htm

Solidarité de l’ASL avec les Professeurs de l’Université de Trois-Rivières à Québec

15 mai 2018 - Tribune

Le 2 mai, suite à un conflit sur les conditions de rémunération des enseignants, la direction de l’Université du Québec à Trois-Rivières a décrété un lock-out de ses professeurs. Cette décision, absolument inédite,

  • entraine la perte de leur emploi des assistants de recherche au moins durant l’été ;
  • laisse les étudiants de 2e ou 3e cycles sans supervision de leurs professeurs pour leur rédaction de mémoire ou de thèse ou pour leurs communications dans des colloques ; impacte ceux qui doivent déposer leur mémoire ou leur thèse en août pour toucher une bourse doctorale ou postdoctorale en septembre ; retarde la diplomation des étudiants en fin de cursus et par conséquent, l’obtention d’un permis d’exercice d’un ordre professionnel ;
  • annule les colloques et écoles d’été, ce qui aura un impact direct sur l’économie de Trois-Rivières ;
  • entrave la réalisation des programmes de recherche.

L’Association française de Sciences du Langage n’a pas à prendre position sur les demandes des professeurs. Mais elle affirme sa solidarité avec les personnels et les étudiants victimes d’un mode de gestion des conflits en totale contradiction avec des conceptions démocratiques, a fortiori dans des institutions, les universités, chargées de transmettre des valeurs de respect, d’éthique, de collégialité sans lesquelles l’enseignement comme la recherche n’ont plus de sens.

L’ASL condamne fermement cette manifestation d’autoritarisme. Elle se sent d’autant plus solidaire des collègues canadiens que les attaques contre les structures collégiales de gouvernance existent aussi en France, sans prendre la violence dans laquelle s’illustre tristement la direction de l’Université de Trois-Rivières.

Paris, le 10 mai 2018

communique_asl_trois-rivie_res.pdf (PDF - 122.9 ko)

Textes des tables rondes de l’ASL

15 novembre 2017 - Tribune

Table ronde du 18 janvier 2013 : Saussure déposerait-il un projet ANR ?

Texte de présentation ; Texte d’Isabelle Bruno ; Texte de Frank Neveu ; Texte de Loïc Depecker ; Texte d’Alain Rabatel.
Vous trouverez ci-après, en complément aux échanges de notre table ronde de janvier 2012, l’introductionde nos collègues Michèle Monte et Sylviane Rémi-Giraud au n° 102 de la revue Mots (juillet 2013) ; consacré aux Discours sur l’enseignement supérieur et la recherche. Merci aux auteures et à la direction de la revue Mots. Le lecteur pourra se reporter à l’ensemble du dossier.

Le numéro complet sur le portail Cairn
Commander le numéro sur le site de l’éditeur

Textes des tables rondes de l’ASL (PDF - 1.9 Mo)
Textes des tables rondes de l’ASL (PDF - 36.3 ko)

Introduction de l’anglais dans les formations

15 novembre 2017 - Tribune

Lire l’analyse de P. Charaudeau relative à la proposition de la ministre G. Fioraso d’inclure dans les formations des cours en anglais pour attirer les étudiants étrangers à venir étudier en France.

Introduction de l’anglais dans les formations (PDF - 81.8 ko)

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |